1325 Views |  Like

LE WAX ET LA HAUTE COUTURE. APPROPRIATION OU EXERCICE DE STYLE ?

Partagez
  • 16
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    16
    Partages

Alors que la dernière collection Printemps/été 2018 de la créatrice anglaise Stella MacCartney suscite une certaine polémique sur « l’appropriation » voir la « spoliation » par la culture occidentale d’un style vestimentaire typiquement africain, rappelons que voir défiler le wax-ankara sur des podiums occidentaux n’est pas une première. Plusieurs grands créateurs, stylistes plus confidentiels, marques de prêt-à-porter et de Haute couture ont déjà cédé il y a quelques années à la tendance du wax-ankara.

Dès 2010 le créateur espagnole Juanjo Oliva avait créé toute une collection de prêt-à-porter en wax, qui avait d’ailleurs été relayée par de nombreux médias communautaires, se félicitant de voir apparaître ce textile aux imprimés si typiques et typés. Le même sentiment de « reconnaissance » avait prévalu en 2011-2012 dans les mêmes médias avec la collection d’inspiration africaine signée Burberry Prorsum. De nombreux créateurs se sont essayés à ce textile par la suite, au point d’en devenir une banalité.

La question est donc, de quoi la polémique Stella MacCartney est-elle le nom ?

S.K


Partagez
  • 16
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    16
    Partages