964 Views |  1

10 Règles de bienséance à appliquer sur internet !

Partagez
  • 8
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    8
    Partages

Ne vous méprenez pas, le fait que vous soyez derrière un écran à communiquer, grâce à un clavier, dans un espace un peu abstrait, ne masquera en rien votre personnalité. Bien au contraire !

Une photo un peu vulgaire, une phrase de 5 mots avec 10 fautes d’orthographe et votre réputation est faite : sur Internet, tout ce que vous écrivez reste ! Sans compter que tout ce que vous diffusez sur la toile, peut être repris, et même détourné. Et ça, vous ne pourrez pas le rattraper, ni dans l’instant, ni dans 1 mois, ni dans 50 ans. Alors, les bonnes manières, c’est aussi sur Internet, et tout particulière par email !

Kabibi vous donne quelques règles de politesse afin d’échanger sereinement par messagerie instantanée et/ ou par mail.

  1. On se choisit une adresse email crédible et adaptée pour chaque contact de son carnet d’adresse.
    Exemple : vous devez toujours avoir une adresse email spécifique pour vos échanges professionnels, style jean.kalu@gmail.com. Ne donnez jamais d’adresse du genre leplusbogossedepaname@yahoo.fr à un employeur ou à des collègues… Réservez-le à votre copine ou à vos potes et proches !
  2. On indique toujours l’objet de son mail. Il y a une case prévue pour ça sur toutes les messageries et elle n’est pas là juste pour la déco.
    En indiquant clairement l’objet de son message on facilite la tâche à notre destinataire. Il saura au premier coup d’œil la raison de votre message, l’importance ou l’urgence à lui accorder et pourra le retrouver plus facilement et plus tard dans sa boite mail.
  3. Règles élémentaires de politesse : on salue la personne à qui on s’adresse en introduction de son message et on n’oublie pas la formule de politesse qui termine toute correspondance.
    «Salut», «A plus» ou son prénom en fin de texte pour les amis. Une formule plus «corporate» pour les échanges professionnels. En revanche, on remplace le traditionnel «Veuillez, je vous prie, agréer, mes salutations respectueuses» par un «Très cordialement». Si l’on correspond plusieurs fois dans la journée avec la même personne, on zappe le «Bonjour» au 2e message et on débute directement par «Cher Roger».
  4. On évite au maximum l’utilisation d’abréviations et de langage de type sms.
    On ne se prive pas non plus de vérifier l’orthographe et la grammaire. C’est aussi une forme de politesse. Les « g s8 sr kt mlade osi», NON, NON, NON ! C’est déjà pénible à lire sur un téléphone, mais c’est carrément impoli de l’écrire. ça dénote d’une véritable paresse intellectuelle et d’un manque de respect pour les personnes qui vous lisent. Ecrire exige par principe de prendre un peu de temps pour rédiger, et rédiger demande de faire l’effort de soigner son langage ! On ne vous demande pas de vous lancer dans la littérature, mais vous devez faire le minimum syndicale, vous relire et corriger vos fautes avant d’envoyer votre message !
  5. On réserve l’envoi de plaisanteries, de vidéos, de photos ou de liens sensés être drôles à son cercle d’initiés.
    Inutile de pourrir la boîte mail de tous vos contacts. Tout le monde n’a pas le même sens de l’humour que vous, alors choisissez bien vos destinataires !
  6. On ne fait pas suivre les affreuses «Chain Letters», qui vous prédisent un terrible malheur si vous n’en voyez pas ce mail à 10 personnes de votre connaissance.
    Cela ennuie tout le monde et vous le savez ! Pire, la plupart de ceux qui reçoivent ce genre de spam virale se disent toujours :
    « Noooon, il (elle) croit à ces conneries ?! » ou « Il (elle) n’a vraiment rien d’autre à faire ? »
  7. On évite d’écrire en majuscules. Dans le langage Internet, cela signifie que l’on crie !
  8. Protégez l’anonymat de chacune de vos contacts quand vous décidez d’envoyer un mail
    à plusieurs personnes en même temps, en inscrivant leurs adresses email dans l’option Cci.
  9. Ne répondez qu’à l’expéditeur,
    si vous recevez un mail qui s’adresse à plusieurs personnes et non pas à tous les autres. Cela encombre inutilement les boîtes de chacun.
  10. Un mail, c’est comme une lettre : c’est privé.
    C’est pourquoi il est inconvenable de faire suivre à ses copines, les déclarations d’un amoureux qui vous fait la cour ou les confidences d’un tiers. On ne cède pas non plus à la tentation de rentrer par effraction dans la boîte mail d’un proche en testant tous les mots de passe possibles et imaginables. La règle est simple : ne faites pas à autrui ce que vous ne voudriez pas que l’on vous fasse.

Bien sûr tout cela ne veut pas dire que vous devez vous prendre trop au sérieux ; soyez tout simplement attentif à l’image que vous renvoyez sur internet.  A bon entendeur…

T.M.K

Tous nos dossiers Cultures & Société


Partagez
  • 8
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    8
    Partages