20563 Views |  1

10 Règles d’or de la drague masculine

Partagez
  • 112
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    112
    Partages

Draguer. Un verbe très bien connu de nos amis les hommes et qui définit le fait de faire connaissance avec une personne, dans l’intention d’une aventure amoureuse. Autres synonymes : accoster, allumer, chasser, courir, voire flirter, qui demandent tous une certaine maîtrise…

Bref, « draguer » n’est plus un verbe à définir. Réputée pour être surtout une démarche de la gente masculine à l’encontre de la gente féminine, la drague n’en demeure pas moins un art dont il convient d’observer quelques règles primordiales pour mener à bien votre entreprise et s’éviter des râteaux ou encore se taper la honte.

1. Avoir une bonne haleine

https://brooklyn99fox.tumblr.com/

Beau, sexy. Vous les attirez comme des mouches. Vous n’avez pas besoin de faire beaucoup d’efforts pour les emballer. Mais prenez garde Messieurs, le charme risque d’être rompu si votre « Swagg  » est cassé par votre haleine. Sachez que l’haleine est un vrai casse-feeling quand on n’y fait pas très attention. Au lieu d’être subjuguée par votre charme, la pauvre demoiselle sera trop occupée à essayer d’éviter de s’asphyxier ou de tomber dans les pommes à cause de l’odeur fétide que dégage votre bouche. L’odeur de votre bouche dégaine plus vite que les belles paroles que vous pourriez lui sortir, donc votre entreprise risque fort d’être vouée à l’échec. Vous aurez beau parler français comme si Molière était votre frère jumeau ; être aussi beau que Denzel Washington ; et avoir une silhouette de rêve comme David Beckham ;  faut pas vous fatiguer, si la demoiselle est obligée de retenir son souffle chaque fois que vous ouvrez la bouche.

2. Etre bien habillé 

https://nba.com/

Il est vrai que cela n’a pas les mêmes proportions chez les hommes que chez les femmes, mais vous auriez tort Messieurs, de sous-estimer le pouvoir de votre apparence sur ces dames. Les vêtements sont un appel de phares. Quand on est bien habillé, soigné sur tous les bords, ne soyez pas étonnés que certains regards ne se décollent plus de vous. Mais quand on est mal habillé ou habillé de façon qu’on qualifierait de banale, on est remarqué avec un peu de chance mais on perd tout attrait auprès de la gente féminine et nos chances de repartir avec un numéro de téléphone sont considérablement réduites pour ne pas dire réduites à néant.

3. Etre un gentleman

https://www.youtube.com/watch?v=WiUibQxWgik

Apprenez chers Messieurs, que vos manières sont un point en plus. Un homme qui étonne par ses bonnes manières retiendra forcément l’attention de toute jeune femme saine d’esprit. Les Bad boys, c’est cool… quand on drague une adolescente ou une fille de la cité. Mais quand c’est une vraie femme que l’on veut, on soigne ses manières et on est sûr grâce à cela qu’à défaut d’avoir ses coordonnées, d’avoir au moins un peu de son temps; et quand on joue bien ses cartes, son numéro de téléphone.

4. Savoir rester poli et courtois peu importe la situation

Il se peut que vous tombiez sur une de ces femmes sans manières et même vulgaire dans ses propos. Sachez comment vous esquiver sans attirer l’attention sur vous. Restez calme et ne vous lancez pas dans des échanges de paroles inutiles. Cela ne ferait que vous rabaisser à son niveau. Et si vous avez de la chance et que vous tombez plutôt sur une jeune femme polie et pleine de bonnes manières, mais que cette dernière vous éconduit dans votre démarche, pas la peine de s’enflammer et vous mettre à l’insulter comme si vous étiez quelqu’un qui n’est pas passé sur le banc de l’école. Les phrases du style : « Tu crois quoi ? d’ailleurs tu es trop vilaine, pardon » ne sont pas les bienvenues. Vous ne ferez que vous afficher et fouler ainsi au pied votre dignité. Or un homme sans dignité ne vaut pas mieux qu’un lâche.

5. Savoir reconnaître quand on devient agaçant 

L’éloquence, c’est bien. Mais prenez garde de ne pas ennuyer et au final lasser. Lisez entre les lignes et déchiffrez les différents signes qui montrent qu’elle est à bout et qu’elle n’a qu’une hâte, c’est que vous mettiez fin à ce calvaire en mettant les voiles. Mais ne partez pas non plus comme un voleur, car vous vous feriez remarquer et ne feriez qu’alimenter les conversations auprès de ses copines quant à la façon dont vous avez pris la poudre d’escampette. Si on soigne ses entrées, alors pourquoi pas les sorties ?

6. L’orgueil précède la chute

Evitez que toutes les conversations ne tournent qu’autour de votre personne et de l’éternel : « MOI, JE SUIS… J’AI FAIT CI, J’AI FAIT CA » Si cette technique marche avec certaines femmes, d’autres par contre trouve cela exaspérant, un homme doté d’un orgueil démesuré. Je vous rappelle ici, Messieurs, que vous cherchez à attirer son attention et non à lui faire l’inventaire de vos avoirs aussi bien matériels qu’intellectuels. Et surtout évitez d’avoir un avis sur tout. Jouez les Hermione Granger ne vous fera paraître que comme un insupportable « Mr je sais tout », or ce n’est pas ce que vous souhaitez. Si vous pensez que ce serait un plus pour vous et que ça faciliterait le contact avec elle, évitez de le faire savoir toutes les 5 minutes, parce qu’à part avoir dans l’idée de mettre la main sur votre magot ou du moins une partie de ce butin, dont vous n’arrêtez pas de lui conter les merveilles, sachez que vous ne l’intéressez absolument pas.

7. S’intéresser à l’autre sans être trop indiscret 

https://90s90s90s.com/post/93030088544

Vous voulez faire sa connaissance ? Ok, mais pas la peine de jouer les agents du FBI pour récolter des informations aussi bien personnelles qu’impersonnelles sur elle. Vous risquez plus de passer pour un psychopathe que pour quelqu’un qui ne cherche qu’à faire connaissance, et plus si affinités. Choisissez donc avec minutie vos questions sans toucher au jardin secret de la dame. Et quand malgré vous, vous touchez à un sujet sensible, un simple : « pardonnez mon indiscrétion » suffira, et passez à autre chose. Ne revenez plus sur la question à moins qu’elle ne vous dise que ça ne la gêne pas.

8. Bannir les « je t’aime » dès la première rencontre

https://www.hbo.com/insecure

« On ne se connaît pas, comment peux-tu m’aimer ? », c’est le genre de phrase que vous entendrez souvent si vous avez la stupidité dès une première rencontre de dire à votre interlocutrice : « je t’aime ». Vous savez comment les femmes le traduisent ? « je veux juste un plan cul avec toi et te jeter après ». Le coup de foudre ? Ça existe, mais on a du mal à le croire de la part d’un homme. Mais si vous êtes réellement sérieux et que c’est la stricte vérité, attendez. Donnez-lui le temps de s’habituer d’abord à vous, de vous insérer dans l’équation qu’est sa vie, et ensuite ouvrez votre cœur et livrez-lui vos pensées. Autrement pour elle vous ne serez qu’un aventurier et rien d’autre.

9. Regardez l’interlocutrice dans les yeux et non avoir le regard plongé dans son décolleté sans gêne

http://fuckyeahanimatedgif.tumblr.com/post/60095010092/praiselordbeyonce-1-me-waving-at-your-man-2

Dans ce genre de situation, quand vous commettez l’imprudence de parler aux seins de la personne en face de vous plutôt qu’à cette dernière elle-même, priez pour que ce ne soit pas une de ces femmes téméraire qui n’a peur de rien pour vous faire savoir sa façon de penser. Une gifle est si vite arrivée et une humiliation en public ne serait pas du tout pour flatter votre ego de mâle. Alors Messieurs, sachez vous retenir. Elle a beau avoir la plus belle poitrine que vous n’ayez jamais vue, cela ne risque pas d’arranger vos affaires si dans sa tête il y a déjà un gros logo « pervers » marqué sur votre front.

10. Évitez d’être trop tactile et les petits noms doux

https://www.reddit.com/r/HighQualityGifs/comments/1tka0g/yul_brenner_cool_runnings/

« Bébé », « chérie », sont absolument à proscrire. Ça fait un peu moins de 5 minutes que vous venez de faire sa connaissance, alors à défaut de l’appeler par son prénom, dites simplement mademoiselle ou ne dites simplement rien. Mais si vous tenez tant que ça à un petit surnom, « belle demoiselle » est assez impersonnelle et adapté pour faire l’affaire sans vous faire passer pour un beau parleur. Et autre chose absolument à proscrire, les contacts physiques. Vous êtes une personne tactile ? Eh ! bien retenez-vous 5 minutes. Même si ça démange, vous n’en mourrez pas. De peur de passer pour un tripoteur de première, gardez vos mains dans vos poches. Il n’est pas encore temps de lui montrer vos prouesses en matière de caresses.

Voilà Messieurs, j’espère que vous avez été attentifs et que si vous vous retrouvez dans un cas comme dans un autre parmi ceux cités dans les lignes çi-haut, vous vous corrigerez à l’avenir et vous rapprocherez peut-être un peu plus de l’image du « serial dragueur ».

Joelle Mikobi

Tous nos dossiers Cultures & Société


Partagez
  • 112
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    112
    Partages