3288 Views |  2

KABIBI #42. Edito

Partagez
  • 119
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    119
    Partages

« S’ APPROPRIER,

Une nouvelle manière d’exister »

 

En regardant la chaîne Africanews ce soir, je tombe sur un reportage relatant la Arise Fashion Week qui a eu lieu à Lagos début avril. En vedette, le supermodel Naomi Campbell, égérie de l’événement, qui a fait un carton lors des défilés. Celle-ci explique lors d’une interview qu’il est : « temps que la mode africaine soit connue dans le monde », et pour cela, elle plaide pour un Vogue Africa. Comme si la mode africaine avait attendu Vogue pour exister… comme si la mode africaine ne pouvait rayonner dans le monde sans être au préalable « adoubée » par la culture occidentale. En somme, pour que la mode africaine soit légitime, il faudrait que la culture occidentale se l’approprie… Rappelons tout de même que les deux principales Fashion Weeks du Continent que sont la Lagos Fashion & Design Week et la South Africa Fashion Week, existent respectivement depuis sept et dix ans, et qu’elles ont gagné leurs lettres de noblesse non grâce au label d’un média occidental, mais plutôt par leur niveau de qualité et de créativité, qui attirent les regards de tous aujourd’hui. Les médias locaux et panafricains ont d’ailleurs largement contribué à relayer et à promouvoir cette industrie made in Africa. Alors un Vogue Africa pourquoi faire exactement ?

Naomi Campbell, comme beaucoup d’autres, ne fait que surfer sur la grande tendance médiatique du moment : L’ Afrique. Le phénomène Black Panther en est une parfaite illustration. Si l’engouement que suscite ce film auprès d’un public afrodescendant peut être compréhensible, il y a tout de même quelque chose de contradictoire dans l’enthousiasme qu’il crée auprès des Africains, ceux de la Diaspora comme ceux du Continent. La culture esthétique mise en avant dans le blockbuster américain est africaine, et elle existe sur notre continent depuis des siècles, sans pourtant susciter d’admiration auprès de la majorité des Africains eux-mêmes. Bien au contraire…. Pour la plupart d’entre nous, marques et vêtements tribaux, pouvoirs et royautés traditionnels, mythologies et rites coutumiers renvoient à une Afrique du passé, celle des « indigènes « , des « villageois « , aux cultures archaïques, et bien éloignées de notre course à la modernité occidentale. Une « image » de l’Afrique dont nous sommes rarement fiers…

Mais tout à coup, parce que scarifications et agbadas sont portés par Chadwick Boseman et Michael B. Jourdan, on trouve ça glam… On se projette volontiers dans l’Afrique imaginaire du Wakanda, plutôt que dans l’Afrique réelle dans laquelle on vit, ou qui se trouve à 6 heures de vol en avion. Comble du paradoxe, on fini même par copier par « fierté noire » des traits de nos propres cultures africaines auprès des Afro-américains. Pourtant cette Black Panther mania ne fait pas l’unanimité. Elle crée même chez certains Africains comme un malaise… Au point que certains en viennent même à accuser les Afro-américains et la machine Disney de « s’approprier » la culture africaine. Une culture africaine qui n’intéressait pas beaucoup d’Africains jusqu’ici, rappelons-le…

C’est peut-être là le vrai paradoxe de ce débat sur l’appropriation culturelle, tel qu’il fait rage actuellement. Nous reprochons en quelque sorte à la culture « blanche », de trouver dans nos cultures un intérêt et des inspirations que nous-mêmes ne saisissons pas, ou dont nous ne mesurions pas le potentiel jusqu’ici. Ce qui est sûr en tout cas, c’est que certains Africains commencent à relever cette ambiguïté. Interrogée sur le nouveau « combat » de la star des podiums, Naomi Campbell, une invitée de la Arise Fashion Week à Lagos, rappelle que : « la mode africaine a toujours existé, parce que nous nous sommes toujours habillées avec élégance, et pas parce que d’autres viennent de la remarquer ou commencent à en parler… Nous n’avons pas attendu le regard des autres pour exister, et nous continuerons à exister avec ou sans eux. ». A méditer…

T.M.K

KABIBI #42. Déjà en kiosques et disponible également sur notre application en téléchargement via l’App Store (http://apple.co/2dMnze2) et Google Play (http://bit.ly/2deQLqc) !


Partagez
  • 119
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    119
    Partages