2288 Views |  Like

Adut Akech, le Top model africain à suivre cette année

Partagez
  • 40
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    40
    Partages

Ovationné lors du final du défilé de la maison Valentino, à la Fashion Week de Paris 2018, le mannequin soudanais Adut Akech, a fait forte impression dans une robe solaire, sublimée par sa divine mélanine.

Ce corps longiligne, ce port altier, si caractéristiques du type soudanais ont littéralement émerveillé les spectateurs. C’est debout que le public l’a acclamé, les deux maisons qui l’ont choisie pour le final de leurs défilés, Chanel et Valentino, n’ont pas regretté leur audace.

Adut Akech dans la dernière campagne Valentino

https://www.instagram.com/p/Bf5v3b4A0wq/?utm_source=ig_web_copy_link

Du Sud-Soudan aux podiums Haute couture

Née dans le sud du Soudan déchiré par la guerre le jour de Noël 1999, Adut Akech Bior a passé les quatre premières années de sa vie dans le camp de réfugiés de Kakuma, au nord du Kenya. Après deux ans de navettes entre Nairobi et Nakuru, elle a déménagé en Australie à l’âge de six ans avec ses frères et soeurs et sa mère, pour s’installer à Adélaïde. Elle a commencé le mannequinat à l’âge de 15 ans. Elle se trouvait en Europe en 2016, lorsque Yves Saint Laurent l’a engagée en exclusivité pour participer au premier show d’Anthony Vaccarello. Depuis lors, elle a cumulé des apparitions sur les podiums, parcourant 33 catwalks pour la saison d’automne 2018.

https://www.instagram.com/p/Bk72S5NAPks/?utm_source=ig_web_copy_link

Le mannequin africain de l’année

Pourtant ce métier qui lui colle à la peau aujourd’hui n’a pas été aisé à faire accepter à son entourage : «C’est très dur, d’où je viens et par rapport à mes origines: le mannequinat n’est pas pris au sérieux. Tant de personnes ont des idées et des perceptions folles de ce qu’est le milieu de la mode », déclare-t-elle. «Il y a eu des moments où j’ai juste eu envie d’abandonner parce que c’était juste trop de pression. Je suis si jeune et personne ne croyait en moi à l’époque ». Mais elle a persévéré et elle a bien fait. Aujourd’hui elle a signé avec toutes les grandes agences du monde The Society Management à New York; Elite à Paris, Milan, Londres, Barcelone et Copenhague, et Chadwick Models à Sydney. Deux semaines après avoir déménagé à New York l’automne dernier, elle a fait les couvertures des éditions américaine, britannique, italienne et sud-coréenne du magazine Vogue.

https://www.instagram.com/p/BlvXInSgjxv/?utm_source=ig_web_copy_link

Adut Akech pour Vogue et I-D magazine

Retour aux sources

Bien qu’au sommet de sa carrière à 19 ans à peine, Adut Akech ressent l’appel pressant des origines et parle déjà de clore sa carrière : «J’ai accompli tout ce que je souhaitais dans ma carrière de mannequin en deux ans et je pense maintenant pouvoir prendre ma retraite. Evidemment, c’est juste une blague, mais je me sens très, très comblée. J’ai le sentiment qu’à ce stade, tout ce qui arrive est juste, comme une autre bénédiction ajoutée à toutes les bénédictions que j’ai déjà reçues », dit-elle. Akech prévoit de passer plus de temps avec sa famille en Australie,  et surtout retourner au Kenya pour la première fois depuis qu’elle a quitté le pays il y a presque 13 ans. Sur son itinéraire se trouve une visite du camp de réfugiés de Kakuma. Car Adut Akech n’a jamais oublié d’où elle venait, et notamment la tragédie que vit son pays d’origine, le Sud-Soudan, et qui pousse tant de Soudanais comme elle à l’exil. C’est donc dans les camps de réfugiés qu’elle souhaite s’investir, en tant qu’Ambassadrice de l’ONU. Sa tête bien sur ses épaules, elle obtenu son diplôme d’études secondaires, et étudie actuellement pour obtenir un diplôme en entrepreneuriat, en vue de lancer sa propre entreprise un jour.

https://www.instagram.com/p/BiiabsWgIhp/?utm_source=ig_web_copy_link

Une jeune femme inspirante de naturel et d’authenticité, une essence de la beauté africaine, une grâce sans manières et sans effort, voilà pourquoi Adut Akech est notre mannequin africain de l’année !

V.V

 


Partagez
  • 40
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    40
    Partages