La fondation Cartier présente une exposition autour des travaux du photographe malien Malick Sidibé du 20 octobre 2017 à février 2018. Une rétrospective en hommage à l’artiste, décédé le 14 avril 2016.

Le Mali à l’honneur à la Fondation Cartier. Le musée propose aux visiteurs de contempler les œuvres du photographe Malick Sidibé à l’occasion d’une rétrospective qui a lieu du 20 octobre 2017 à février 2018. Une exposition proposée en hommage à l’artiste décédé un an plus tôt.

La rétrospective présente un grand ensemble d’images vintage et de portraits que le photographe a pu faire tout au long de sa carrière et qui ont été retrouvés dans ses archives personnelles. L’idée : montrer au grand jour, via le regard de l’artiste, cette vitalité perçue chez la jeunesse bamakoise dans les années 60. Une manière aussi de découvrir la vie de l’artiste à travers ces clichés en noir et blanc, son implication dans la vie culturelle et sociale de Bamako.

Au total, plus de 250 photos sont présentées, certaines n’ayant jamais été montrées au public. L’exposition se divise en deux parties : d’une part les soirées bamakoise, montrant des jeunes danser en couple au son du rock ou du twist des années 60, et d’autre part les portraits et leur diversité, très présents dans la vie de l’artiste et qu’il exécutait dans son studio.

Infos Pratiques : 
Malick Sidibé, Mali Twist
A la Fondation Cartier
Du 20 octobre 2017 à février 2018
Ouvert du mardi au dimanche de 11h à 20h
Nocturne les mardis jusqu’à 22h
Adresse : 261, boulevard Raspail, 75014 Paris
Tarifs : 10,50€, 7€ tarif réduit